Le cerveau des sportifs

cerveau_sportifs
cerveau_sportifs

L’Echo Belgique signe un très bel article sur le fonctionnement du cerveau des sportifs. 

Il évoque notamment l’importance d’étudier les ondes alpha qui sont plus émises en phase de concentration et de relaxation. Ces ondes vont traduire l’état de calme du cerveau, qui peut donc se consacrer pleinement au geste parfait. 

Il explique l’apport des neurosciences testé notamment par les champions Belges d’athlétismes où chaque geste est décortiqué. 

Cet article montre l’intérêt des neurosciences dans la préparation du sportif. 

Pour Jacques Borlée, entraîneur: « Nous évoluons dans un monde de court-termisme, qui met sans cesse le cerveau sous pression et en activité. Nous n’avons plus un instant de répit. Entre téléphone portable et e-mail, par exemple, on ne débranche plus jamais la prise. Du coup, le monde moderne a complètement oublié le quotient émotionnel au profit du quotient intellectuel. Or c’est la maîtrise de l’émotionnel qui permet de tenir et de gérer son stress dans ce monde hyperrapide.« 

 

Préparer mentalement son cerveau

L’article met en exergue l’importance de mieux préparer son cerveau pour mettre ses ondes en phase avec son environnement. Cela est notamment nécessaire pour générer l’état de « flow » où le cerveau est ultra-réceptif et susceptible de générer une meilleure performance. Il est question également de pouvoir stimuler les stimuli nécessaires à la performance

Pour en savoir plus, lire l’article de L’ECHO BELGIQUE




 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.