L’emprise du coach et les agressions sexuelles chez les jeunes sportives

coach_football_mental

Le mois dernier, Farshid S., un entraîneur de l’équipe allemande de natation, officiait encore au bord des bassins olympiques de Londres, pour préparer et encadrer les nageurs sélectionnés. Au retour de la délégation, il a disparu sans laisser de traces. Parti en vacances, officiellement.

Alors, quand il est apparu sur le banc des accusés du tribunal de Kiel, le 14 août, la Fédération allemande de natation (DSV) a eu peine à y croire. Leur technicien est assigné en justice par une ancienne nageuse.

La jeune femme affirme qu’il lui aurait extorqué des relations sexuelles à dix-huit reprises, entre 2004 et 2006. Elle était mineure à l’époque des faits.

L’article de RUE 89 évoque ainsi comment l’emprise d’un coach peut amener à des dérives sexuelles sur les jeunes athlètes. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.