Comment devenir psychologue ou préparateur mental?

Devenir préparateur mental ou psychologue du sport

Parmi les questions fréquentes que l’on me pose, il y a celle de travailler auprès des sportifs dans la préparation mentale ou psychologique

La réponse à cette question est plutôt complexe, car la psychologie du sport est encore un domaine peu explorée des formations en psychologie et on peut trouver plus facilement des formations en préparation mentale actuellement. Ceux qui travaillent dans la psychologie du sport ont reçu des formations très diverses. 

Plusieurs choix peuvent s’offrir à vous.  Mais selon la voie choisie, vous aurez un titre, statut et responsabilités différentes.

Psychologue du sport

tiger-woods-mental

Le titre de « psychologue » est réservé aux titulaires d’un DESS/Master 2 de psychologie (ayant également validé la licence et maîtrise). Seul ceux qui ont ce titre peuvent prétendre à être psychologue du sport. 

Il existe donc 2 moyens de devenir psychologue du sport

– Avoir une formation en Master de psychologie et être déjà dans le milieu sportif ou avoir des connaissances du milieu sportif pour connaître le contexte dans lequel vous allez exercer. C’est souvent utile d’avoir une spécialité sportive pour démarrer. Des stages pourront aussi vous permettre d’acquérir une expérience. Pour ceux qui ont déjà un Master en psychologie, cela peut être utile de poursuivre par un D.U en psychologie du sport pour vous familiariser avec les spécificités.

S’inscrire dans la formation en psychologie du sport à Montpellier, seule spécialité en psychologie en France à proposer ce diplôme.

En pratique, dans le milieu sportif, de nombreux psychologues travaillent auprès de sportifs en ayant eu des formations totalement différentes mais une expérience qui peut être utile auprès des sportifs. Il s’agit avant tout de comprendre que le sportif est un être humain qui se réalise à travers son sport et qui connaît donc des problématiques communes à tous les êtres humaines: des problèmes existentiels, personnels, financiers vont affecter sa performance. L’objectif de la psychologie du sport est avant tout d’apporter un mieux être dans la pratique sportive. 

Certains psychologues ont également reçu une formation en préparation mentale et pourront utiliser des outils spécifiques. 

Préparateur mental

Le titre de préparateur mental n’existe pas officiellement! Il y a donc plusieurs manières d’y parvenir en vous formant à des techniques (type sophrologie, coaching) qui vous proposeront des outils utilisés en préparation mentale.

Il existe de plus en plus de formations universitaires qui permettent d’avoir des connaissances en psychologie du sport et en préparation mentale, notamment dans les filières STAPS. Vous trouverez ainsi plusieurs Masters qui se sont spécialisés dans ce domaine, ainsi que quelques D.U (diplômes universitaires) qui peuvent permettent à des personnes officiant déjà dans le milieu sportif de se former en une année. 

Il existe également de nombreuses formations privées qui permettent d’acquérir des connaissances dans ce domaine. 

Pour choisir une formation, il faut avant tout savoir ce que vous voulez en faire. Si vous souhaitez acquérir des compétences et des connaissances sans en faire votre métier, des formations courtes (- 1 an) peuvent être intéressantes pour avoir des bases et appliquer quelques techniques.

Cependant, si vous désirez travailler dans ce domaine, il peut être utile d’avoir une formation plus conséquente surtout pour comprendre aussi le cadre de travail, la posture et l’éthique du préparateur mental et d’acquérir des techniques utiles à ce métier. 

La profession de préparateur mental devenant un métier à part entière, il est nécessaire de vous assurer du sérieux des formations, notamment à travers les certifications et surtout d’acquérir de l’expérience à travers des stages auprès de sportifs et d’entraîneurs. 

La préparation mentale ne s’invente pas ni ne relève uniquement de l’intuition. C’est un mélange de connaissances scientifiques couplées à une formation en psychologie et des techniques d’intervention. 

Accréditation

Dans un souci de clarifier le statut de l’intervenant en psychologie du sport, la Société Française de psychologie du sport (SFPS) a établi un système d’accréditation qui permet d’obtenir un statut d’intervenant en psychologie du sport, quelque soit votre formation initiale. 

Si vous avez eu votre Master en psychologie, vous avez déjà légalement le droit de travailler en tant que psychologue, mais la SFPS vous reconnaît votre connaissance dans le milieu sportif et valide toutes vos expériences et autres diplômes liés au sport, vous apportant une crédibilité supplémentaire

.
Dans le cas d’un cursus venant du milieu sportif ou d’une filière STAPS, vous devez avoir un bac +5 (ou voire validation des acquis) et fournir les preuves de vos formations en psychologie dans votre cursus. Il est également demandé d’avoir eu une expérience professionnelle dans le milieu de 720 heures en 3 ans, ainsi que de fournir vos références.

Renseignez vous sur le site de la SFPS

Lieu de stage

Il n’est pas très facile de trouver un lieu propice pour effectuer un stage en psychologie du sport. 

De part la nature du métier, il est difficile pour un psychologue-intervenant en psychologie du sport d’intégrer à son cabinet un stagiaire. 

Il est donc conseillé de se tourner vers les institutions sportives, fédérations, CREPS, ou tous lieux d’entraînement afin de trouver des sportifs avec qui travailler et être supervisé en parallèle par un psychologue du sport.

 

15 réponses

  1. quirion dit :

    Bonjour je m’intéresse au sportif je dois me décider pour une formation j’hésite entre staps ou psycho car je voudrais par la suite travailler auprès du sportif aussi sur le plan psychologique
    je m’étais engagé dans un premier temps dans une formation de management je me suis inscrit en éco gestion mais je me rends compte que ce n’est pas l’aspect commercial et chiffré qui m’intéresse mais plus le relationnel auprès du sportif l’aide que l’on peut lui apporter
    que me conseillez vous?
    Quelle formation à le plus de débouchés? je n’obtiens aucune réponse au niveau de l’université ou du SUIO
    Merci d’avance
    Cordialement
    B quirion

  2. psycholo dit :

    Bonjour Baptiste. La formation en psychologie ou staps est différente et tout dépend de ce que vous voulez faire par la suite. Disons que Staps propose plus une approche globale du sportif puis vous avez la possibilité de bifurquer sur la psychologie en Master. En psychologie, vous allez avoir une approche plus approfondie de la psychologie et ensuite au Master vous allez vous spécialiser sur le sportif. Donc deux approches différentes. Seul le cursus complet en psychologie permet d’avoir le titre de psychologue. Mais je dirais que le principal est aussi de pratiquer un sport en compétition et d’avoir donc une spécialité. Bonne continuation!

  3. Matthieu Ferron dit :

    Bonjour,

    J’aimerais travailler plus tard auprès de sportifs, plus particulièrement aupres de nageurs. J’ai longtemps fait des compétitions de natation et j’aimerais me rattacher à ce milieu auxquels je tiens beaucoup.Je suis actuellement en L2 Psychologie et aussi diplômé BEESAN ,j’aurais aimé savoir si le cursus suivi était le bon ? Existe-t’il des master spécialisés pour devenir psychologue sportif ? Avez vous des conseils à me donner ?
    Beaucoup de questions mais la recherche de stage approchant à grand pas je cherche a me renseigner un maximum .
    Je vous remercie d’avance pour vos réponses.
    Cordialement ,
    M. FERRON

  4. psycholo dit :

    Bonjour Matthieu. Vous pouvez vous diriger vers le Master psychologie clinique spécialisé dans le sport à l’Université de Montpellier. Seule université proposant un travail sur le sportif en particulier.

    • Matthieu Ferron dit :

      Merci de votre réponse , je me renseignerais sur ce cursus .
      Est-il cependant possible de prendre contact en vue d’un éventuel entretien qui me renseignerais et me donnerais une idée sur le métier de psychologie sportif ?
      Cordialement ,
      Matthieu Ferron

    • Matthieu Ferron dit :

      Merci de votre réponse ,je me renseignerais sur ce cursus .
      Cependant est-il possible de prendre contact en vue d’un éventuelle entretien qui permettrait de me faire une meilleur idée de ce qu’est le métier de psychologue du sport ? Vous pouvez me contacter par mail .
      Cordialement ,
      Matthieu Ferron

  5. Paul B dit :

    Bonjour !
    Je suis actuellement en L3 STAPS, et je suis très interessé par la recherche en psychologie du sport.
    Seulement je ne sais pas vers où m’orienter:
    – Quels sont les masters disponible en STAPS ?
    -Quels sont ceux accessible par la filière psychologie ?

    Je connais pas le cursus pour accéder au master de psycho du sport par la filière psychologie car je ne sais pas quels sont les intitulés des masters…

    ps: Vous pouvez me contacter par mail si celà vous conviens mieux.
    Merci,
    Paul

  6. joy dit :

    Bonjour, je suis actuellement en L2 STAPS je vais donc l’année prochaine passé en L3 j’aimerai bien travailler sur la psychologie en relation avec le monde du sport. mais je voulais juste savoir après ma L3 je peux rentrer dans un master de psycho ? Avec n’importe qu’elle licence STAPS (EM,APA…)?
    Merci de votre réponse 🙂

  7. lyneel franck dit :

    bonjour ; je m’appelle Franck je suis sportif plus de 40 ans de volley Ball Entraineur joueur , voila j’ai un projet de formateur /Praticien en PNL dans le sport et entreprises et Particuliers ; je voudrais savoir s’il y a une possibilité de discuter avec des psy de chez vous ; pour éventuellement qui me donne des renseignements sur leur travail envers les sportifs ; leurs obligations ,leur objectifs et quelle définition pour le sportif ; merci par avance au plaisir Cordialement Mr Lyneel Franck

  8. johanna dit :

    Bonjour,
    Je suis diplômée en Psychologie sociale depuis 1 an, et je souhaiterai m’orienter vers la psychologie du sport. Une qualification supplémentaire ( type DU a lille ou bordeaux, master spécifique de montpellier ou doctorat) est elle impérative est elle indispensable pour exercer en tant que tel, ou est il possible de se lancer de façon crédible sans ces attributs? (ces formations n’atant pas disponible en distanciel).
    A ma connaissance seuls l’INSEP et l’IREPS recrutent, mais pas de réponse positive à mon sujet malgré la validation de mon titre avec un mémoire sport et nutrition…

    Merci

  9. GNONSORO ANGE-ARMARIC dit :

    Bonjour je suis professeur d’education physique et sportive. j’ai une licence en STAPS. Et durant ma formation j’ai beaucoup aimé la psychologie générale avec notre prof feu JEAN TANOH. Je voulais me specialiser en psychologie du sport. Que dois je faire? Pour rappel j’ai comme specialité le basket car je suis arbitre et l’athlétisme car ancien athlete de 100m. Jai besoin de votre aide! Merci

  10. Silvio dit :

    Bonjour, Je suis actuellement sportif de haut niveau dans le milieu du basket, j’ai eu la chance de passer par le pôle sportif et centre de formation. J’aimerai pouvoir suivre une formation qui me permettra de devenir préparateur mentale car je veux travailler auprès des sportifs. Quel est la filière scolaire la plus adapté que je pourrai prendre pour l’année 2016/2017 ?

  11. SYLVAIN dit :

    bonjour; j’ai un master en psychologie et j’aimerai me spécialisé dans le domaine du football pour devenir un préparateur psychologique mais je ne sais pas comment me prendre. quelle formation complémentaire puis je faire pour devenir un préparateur psychologique dans le domaine du football

  12. Stéphane dit :

    Bonjour
    Je suis titulaire d’un BEES 2eme degré, d’un DESJEPS + autres diplômes dans plusieurs disciplines sportives. J’ai 25 années d’expérience avec un palmarès d’entraineur comblé par de plusieurs titres nationaux et internationaux. Je cherche une formation de psychologie du sport ou de prépa mentale. Pouvez-vous me conseiller des centre de formations, svp. Merci.

    • Laurie dit :

      Bonjour, je sais que votre message date, mais si ça peut aider certaines personnes qui passe ici en 2020. Je suis en train de terminer mon Master 2 Psychologie de la Performance et du Sport à Dijon. Il y’a autant d’étudiant en STAPS que d’étudiant en Psycho dans ce master (pas de master 1 juste un master 2). Il y’a également des personnes qui sont en reconversions professionnel, entrer dans ce master est encore assez « facile » pour le moment, mais ça risque de vite changer.

Répondre à johanna Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.