L’omerta dans le sport

comite_ethique_sport
comite_ethique_sport

Suite à l’affaire Weinstein, les déclarations d’harcèlement sexuel se sont succédées. 

L’omerta existe aussi dans le milieu du sport où (comme ailleurs) dénoncer une violence sexuelle n’est pas une chose aisée. 

Il y a réellement des mesures à prendre pour que les sportifs(ves) puissent s’exprimer sans avoir honte et craindre des conséquences sur leur carrière. 

L’article de 20 Minutes a recueilli les propos de Véronique Lebar, Présidente du comité éthique et sport, qui parle de ses actions auprès des sportifs. Il y a notamment une réflexion à mener sur la manière de faciliter aux sportif(ves) l’accès à des personnes-ressources pour déclarer ces abus. Et dans un autre temps, la possibilité d’action des fédérations et des clubs. 

Retrouvez cet article sur 20 Minutes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.