Ayrton Senna – Film d’Asif Kapadia – DVD

Ayrton Senna – Film d’Asif Kapadia – DVD

senna-dvdJe voulais vous faire partager un film passionnant sur l’histoire d’Ayrton Senna qui est maintenant disponible en DVD et qui retrace méticuleusement l’ascension du prodige de la Formule 1 jusqu’au jour de sa mort le 1er Mai 1994 sur le circuit d’Imola du Grand prix de San Marin.

Ce film est à mi-chemin entre un documentaire et un film car il y a une trame qui permet de retracer tous les évènements pour comprendre Senna et surtout pour analyser les évènements qui ont précédés son accident. Ce qui est intéressant est d’essayer de comprendre la personnalité de Senna et d’analyser les nombreux paramètres psychologiques qui ont joués le jour de son décès.

La personnalité de Senna est donc retracée: fils de parents aisés, il était depuis longtemps animé par une grande confiance en lui et une capacité intellectuelle au dessus de la moyenne. Ce qui a fait sa force à ses débuts est son obsession de devenir le meilleur dans son sport et d’écraser la concurrence. Il voulait par dessus tout devenir champion du monde, être le meilleur, être reconnu. On y voit donc un personnage avec un égo sur-dimensionné ajouté à l’incroyable rivalité avec Alain Prost.

Le film retrace donc bien la conquête de son premier championnat du Monde remporté en 1988 avec Mac Laren. Prost et Senna concourant pour la même écurie, il en ressort une rivalité importante, l’un comme l’autre reprochant à l’écurie de faire des faveurs. Senna montre son caractère de combattant et fait tout pour provoquer Alain Prost qui remporta en 1989 le championnat du Monde. Senna repris les rennes les deux années suivantes.

Ce qui apparaît intéressant dans ce film est la suite d’évènements qui permet de comprendre l’état psychologique de Senna au moment du drame. Début 1994, Senna n’est plus champion du monde et en changeant d’écurie pour aller chez Williams, il n’arrive pas à trouver les réglages pour piloter sa nouvelle voiture. Senna était perfectionniste, méticuleux. On le voit discuter de ses sensations aux moments des essais du grand Prix de San Marin sur le circuit d’Imola. On sent qu’au lieu d’afficher une confiance en lui qui l’a fait gagné auparavant, Senna doute de sa machine. Puis viennent se succéder plusieurs évènements lors des essais. Il y a d’abord l’accident de Rubens Barrichelo, son compatriote qui vient d’arriver sur le circuit et pour qui il a une relation fraternelle et bienveillante. On voit Senna, les larmes aux yeux s’interrogeant sur l’accident spectaculaire qui a touché son ami. Il signe ensuite sa troisième pôle position consécutive, et avoue alors ne pas avoir réussi à se concentrer suffisamment sur son pilotage. Il dit qu’il n’a pas été capable de conduire vite et en confiance, comme à son habitude.

Plus tard dans l’après midi, un deuxième incident se produit. Senna voit en direct sur les écrans de contrôle la mort du pilote Roland Ratzenberger. On le voit même se rendre avec la voiture officielle sur les lieux de l’accident et puis disparaître ensuite, touché par l’émotion. Il décidera de ne pas prendre à nouveau le chemin du circuit ce jour là. Il confie à nouveau ne pas se sentir en confiance pour reprendre les essais de qualification.

Le soir même, il parle à son médecin et pleure sur son épaule. Son médecin lui demande d’arrêter et de ne pas courir le lendemain. Il lui parle du bon temps qu’il mériterait maintenant de prendre. Le film retrace donc les difficultés qu’avaient Senna à ce moment là de sa vie, où il était une gloire nationale, et reconnu également internationalement. Il avait atteint les objectifs qu’il s’était fixé en devenant plusieurs fois champion du Monde. Et l’accident de Barrichelo et la mort de Ratzenberger a sûrement suscité la question en lui du sens à donner à la suite de sa carrière. Après quoi continuait-il à courir?

Le jour même de sa mort, il est donc en pôle position. Un hommage est rendu juste avant la course au pilote décédé la veille et on remarque Senna s’effondrer dans son coin. Il décide donc de prendre le départ du grand prix dans un état d’esprit englué et surtout avec un doute sur sa voiture. On le voit être déçu, soucieux des réactions de sa voiture à l’approche du départ.

On voit aussi une interview de lui, quand on l’interroge sur les dangers le formule 1 et les risques mortels et il y répond : » Je suis incapable de renoncer. Parfois ce serait mieux. Je vis encore, c’est une réussite »  réalisée bien avant son décès. Lui qui était croyant et avouait ne jamais penser à la mort.

On découvre donc un documentaire émouvant sur le champion, qui permet rétrospectivement de voir ses qualités mentales hors du commun (comme lors du grand prix du Brésil qu’il voulait remporter la première fois et qu’il terminera sans pouvoir être capable de piloter), un égo aussi sur-dimensionné et une confiance qui a vacillé.

Il ne savait sûrement qu’il allait mourir ce jour du 1er Mai 1994, mais il savait peut être qu’il n’était pas en mesure de concourir et qu’il souffrait d’un déficit de confiance en lui et que par orgueil, il a préféré penser qu’il était immortel.

Synopsis Senna (résumé)

Le destin exceptionnel d’Ayrton Senna, ses réalisations sur et en dehors de la piste, sa quête de perfection et son statut mythique constituent le sujet de ce documentaire. Le film relate ses années légendaires de pilote de F1, de la saison 1984 à sa mort dix ans plus tard. Plus qu’un documentaire destiné aux fans de courses automobiles, SENNA s’affranchit des conventions du genre pour privilégier une approche cinématographique. Le film recourt abondamment à des images pour la plupart inédites, extraites des archives de la Formule 1

Pour retrouver le DVD sur Amazon, cliquez sur le lien ci-dessous

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.