Tabou de la dépression dans le football

blessure_football

Je voulais vous proposer de lire un article de la Tribune de Genève qui évoque le stress et la pression que subissent les joueurs de football et le tabou de la dépression qui est encore présente dans ce milieu.

L’article évoque les difficultés qu’ont traversé plusieurs sportifs, dont notamment Aaron Lennon, footballeur qui a été interné récemment. 

Bien souvent les footballeurs sont stigmatisés car ils sont riches et célèbres et cela implique, dans l’esprit des gens qu’ils devraient être heureux. Pourtant rien n’est aussi simple car ils subissent une pression importante et ne sont pas encouragés à parler de leurs difficultés mentales

Pourtant, nombreux sont les exemples de footballeurs qui ont connu des difficultés mentales. On parle du suicide de Robert Enke ou encore des retraites prématurées qui interroge dans ce milieu où la psychologie est encore tabou.

Les footballeurs sont plus susceptibles de connaître des épisodes dépressifs notamment parce qu’ils sont soumis à un perfectionnisme qui peut être dévastateur. On perçoit d’eux le côté surhumains de la réussite sportive, mais on oublie souvent qu’ils vivent les mêmes difficultés que tous les êtres humains mais qu’ils doivent, en plus, être performant au bon moment.

L’article parle aussi des initiatives qui sont prises par les clubs pour prendre en charge la santé mentale des footballeurs. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.